La médecine, une filière aux multiples branches

La médecine, une filière aux multiples branches - Gustave Dupras

Je connais de nombreux métiers, mais je n'ai jamais vu un qui soit aussi compliqué que la médecine. En effet, on peut tout de suite s'en rendre compte lorsqu'on fait une petite visite dans un hôpital, notamment avec les nombreux services qui y existent.

Cette complexité devient toutefois une évidence lorsqu'on a pris le temps de méditer sur le domaine d'intervention de la médecine. J'y consens, l'homme est l'être le plus complexe de l'univers. Pour revenir à mon sujet, la médecine compte plusieurs spécialités et plusieurs services qu'il est même difficile de les classer sans en oublier ou en omettre. La médecine générale, qui peut être considérée comme la base de toutes les spécialités, est la branche la plus sollicitée. D'après ma connaissance, ce sont généralement les médecins généralistes qui nous envoient vers des spécialistes après les premières consultations, surtout si cela est nécessaire.

Certaines spécialités sont également plus connues que d'autres. Tout le monde a, par exemple, déjà entendu parler de la cardiologie, même si une toute petite partie de la population possède des problèmes au niveau du cœur. Il en est de même pour la neurologie et de la psychiatrie qui ont un rapport avec le cerveau et les troubles du comportement. La dermatologie est beaucoup plus connue, car notre peau est plus exposée aux différentes menaces extérieures que toutes les autres parties du corps. La gastroentérologie dispose également d'un taux de fréquentation plus élevé. L'ORL ou l'oto-rhino-laryngologie et la stomatologie sont également assez vulgarisés. La gynécologie, la pédiatrie et la maternité sont aussi très populaires, car dans leur ensemble, elles sont consultées pour des raisons différentes d'une maladie ou d'une pathologie.

D'un autre côté, encore un grand nombre de branches de la médecine restent très peu connues. Même si de nombreuses personnes ont recours à ces spécialistes, beaucoup ne se souviennent plus de leurs appellations. Je me suis fait opérer les varices laser il y a quelques mois, mais ce n'est qu'aujourd'hui que je connais vraiment à quel genre de médecin j'ai eu affaire. C'était en fait un phlébologue, un spécialiste des maladies des veines. Cette discipline n'est pas à confondre avec l'angiologie qui concerne tous les vaisseaux, dont sanguins et lymphatiques. L'endocrinologie qui traite des glandes, des hormones et des métabolismes, la néphrologie pour les reins, l'orthopédie pour ce qui touche l'appareil locomoteur ou divers autres domaines font partie des filières assez peu connues, mais qui sont néanmoins indispensables.